Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 12:04

http://media.zoom-cinema.fr/photos/3374/le-temoin-amoureux-affiche.jpg

 

Date de sortie cinéma : 18 juin 2008

 

Réalisé par Paul Weiland

Avec Patrick Dempsey, Michelle Monaghan, Sydney Pollack, …

 

Synopsis : Pour Tom, la vie est belle. Ses affaires marchent, il a d’excellents amis et aucune femme ne lui résiste. Pourtant, malgré ses copains et ses flirts, Tom n’a qu’une seule meilleure amie : Hannah. Lorsque Hannah part en voyage d’affaires pour six semaines en Ecosse, Tom se surprend à trouver sa vie bien vide. C’est décidé : quand Hannah rentrera, il la demandera en voyage.

Mais à son retour, Hannah lui annonce la grande nouvelle : elle est fiancée à un bel et riche Ecossais. Lorsque la jeune femme demande à Tom d’être son garçon d’honneur, celui-ci accepte, avec le secret espoir d’empêcher ce mariage et de la conquérir …

 

Allociné note Presse : 2,4/5 ; Allociné note Spectateurs : 3,1/5 (1483 notes)

 

Ma critique : nullnullnull

 

J'ai trouvé cette comédie romantique réussie, portée par un duo Dempsey/Monaghan très convaincant.

On est bien sûr loin des talentueux Love Actually ou Coup de foudre à Nothing Hill, mais ce film m’a séduite.

Cela fait du bien de voir « Dr Mamour » dans un bon rôle, loin des hôpitaux. Quant à Michelle Monaghan (également vue dans Gone Baby Gone ou Mission Impossible III), sa simplicité et son jeu sont très agréables.

 

Le scénario est bien ficelé, l’histoire prenante, c'est une comédie romantique moderne et réussie.

 

 

 

Repost 0
Published by Nana - dans Cinéma
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 12:01

 

Date de sortie cinéma : 26 mai 2010

 

Réalisé par Mike Newell

Avec Jake Gyllenhaal, Gemma Arterton, Ben Kingsley, …

 

Synopsis : Un prince rebelle est contraint d’unir ses forces avec une mystérieuse princesse pour affronter ensemble les forces du mal et protéger une dague antique capable de lébérer les Sables du temps, un don de Dieu qui peut inverser le cours du temps et permettre de régner en maître absolu sur le monde.

 

Allociné note Presse : 2,8/5 ; Allociné note Spectateurs : 3,6/5 (5347 notes)

 

Ma critique : nullnullnull

 

Je trouve que les critiques ont été bien sévères avec ce film. J’ai passé un très bon moment et j'ai été captivée tout le long du film.

L’histoire est intéressante, le casting bon. J’ai été tout particulièrement séduite par le duo Gyllenhaal/Arterton,qui, je trouve, ont une très belle alchimie à l’écran.

Gyllenhaal incarne un héros moderne et la princesse, que l’on a également vu dans le Choc des Titans, est évidemment sublime et incarne à merveille une princesse insoumise et rebelle.

Le bémol concerne les effets spéciaux, certes le film est visuellement très beau, mais il y a vraiment beaucoup, beaucoup trop d’actions…

 

Au final, un bon divertissement …

Repost 0
Published by Nana - dans Cinéma
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 11:56

 

Ce volume marque la fin du cross over inter-Marvel entre les héros old school crées la plupart durant la seconde guerre mondiale et les héros actuels  (Spiderman, Iron man, Luke Cage….) qui ont quand même plus de 50 ans d’existence, bref un  tome qui revisite la mythologie des supers héros dans la mythologie Marvel, donc bonjour la mise en abyme inter dimensionnel.

Ce qui sort du « blougi blouga » est finalement 3 bonnes petites surprises. La première, pour les novices comme moi des comics, on en sait plus sur les vieux héros marvel que l’on ne veut plus utiliser car complètement dépassés. La deuxième est qu'il y a une belle ironie post « Civil War » sur les enjeux et les idéaux des héros. La troisième c’est quand même Marvel qui nous fait du DC comics, je veux dire par là « bye bye » les liens avec la réalité (toute la force de Marvel) et surtout le défaut principal de DC comics à mon humble avis c’est que la collectivité des supers héros tue l’individualisme ou plus exactement la personnalité de chaque super héros.

Pour conclure un comics dont son principal intérêt est de combler sa culture des supers héros Marvel.

Repost 0
Published by Ryo - dans Comics
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 11:52

 

Christian Walker et Deena Pilgrim sont appelés sur ce qui semble être un homicide. Olympia, l’une des plus grands héros de la ville, est retrouvé mort chez lui. Une enquête qui pousse nos deux héros à fouiller dans la vie privée de la victime, révélant des aspects inattendus de celui qui incarnait les valeurs positives de la société.

 

Derniers tomes commercialisés au prix imbattable de 3,50 euros de la superbe série (surprise) de Brian Michael Bendis, qui une fois n’est pas coutume s’intéresse à la mythologie des super héros sous l’angle « people médiatique », véritable reflet de notre société contemporaine.

Le tome réveille d’une façon efficace  l’hypocrisie médiatique et morale des nouveaux dieux vivants que la société place en modèle et dont on se révulse de leur plus bas « instincts humains ».

Les dialogues sont toujours percutants et fun, dont une magnifique scène de « tchat » sur le sexe digne des meilleurs épisodes de « Sex and the City ».

 

Tout en conservant le sel de la série dans le conflit attachant et mordillant entre la « geekette » et l’ex super héros, ce volume montre une nouvelle fois tout le potentiel du genre « super héros ».

Repost 0
Published by Ryo - dans Comics
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 11:48

Sortie : 23 juillet 2008

 

Réalisé par Louis Leterrier

Avec Edward Norton, Liv Tyler, Tim Roth, …

 

Synopsis : Le scientifique Brece Banner cherche désespérément un antidote aux radiations gamma qui ont crée Hulk. Il vit dans l’ombre, toujours amoureux de la belle Betty Ross et parcourt la planète à la recherche d’un remède.

La force destructrice de Hulk attire le Général Thunderbolt Ross et son bras droit Blonsky qui rêvent de l’utiliser à des fins militaires. Ils tentent de développer un sérum pour créer des soldats surpuissants.

De retour aux Etats-Unis, Bruce Banner se découvre un nouvel ennemi. Après avoir essayé le sérum expérimental, Blonsky est devenu l’Adomination, un monstre incontrôlable dont la force pure est même supérieure à celle de Hulk. Devenu fou, il s’est transformé en plein cœur de New York. Pour sauver la ville de la destruction totale, Bruce Banner va devoir faire appel au monstre qui sommeille en lui…

 

Allociné Note Presse : 3,4/5 ; Allociné Note Spectateurs : 3,3/5 (5515 notes)

 

Critique de Nana: nullnullnull

 

J’ai préféré ce film à celui d’Ang Lee (avec Eric Bana et Jennifer Connelly). Cette version de Louis Leterrier joue davantage sur la corde de la sensibilité et de l’intime et détaille plus en profondeur le personnage de Hulk et ses démons intérieurs.

Je n’ai pas été totalement convaincu par le couple Edward Norton-Liv Tyler, même si certaines scènes les réunissant sont vraiment très jolies.

Il est également bien plaisant de retrouver Liv Tyler, toujours aussi sublime, après son rôle dans le Seigneur des Anneaux.

Un Hulk crédible et captivant !

 

Critique de Ryo : nullnullnull

 

L'incroyable Hulk est la bonne surprise du côté des blockbusters de supers héros de ces dernières années. Contrairement au précédent volet, où Ang Lee se concentrait sur le thème du "monstre qui est en nous" et l'inhumanité de l'Homme face au monstre", Leterrier ancre son Hulk dans un univers davantage "comics" avec une mise en scène fun et efficace.

Il propose pleins de bonnes idées à son Bruce Banner pour le suspens (son tensiomètre ne doit pas dépasser 200), l’émotion revisite le thème de la Belle et la Bête, l'intrigue est plus concentrée sur les personnages emblématiques de la série et il multiplie les clins d'oeil pour les fans de Marvel.

Il nous offre le Hulk que l'on attendait tous.

 

 

Repost 0
Published by Nana & Ryo - dans Cinéma
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 18:29

 

Date de sortie cinéma : 11 mars 2009

 

Réalisé par Philippe Lioret

Avec Vincent Lindon, Firat Ayverdi, Audrey Dana, …

 

Synopsis : Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon, maître nageur à la piscine de Calais, prend le risque d’aider en secret un jeun réfugié kurde qui veut traverser la Manche à la nage.

 

Allociné note Presse : 4,3/5 ; Allociné note Spectateurs : 3,9/5 (2300 notes)

 

Ma critique : nullnullnullnull

 

Cela faisait longtemps que je souhaitais voir ce film, loupé à sa sortie cinéma.

Et comme j'avais raison de l'attendre, ce film est une véritable merveille de justesse.

Commençons par les acteurs, ils jouent tous remarquablement bien. En tête Vincent Lindon, qui après Mademoiselle Chambon, ne cesse de me séduire par sa justesse.

Le réalisateur a le génie de relater le drame de ce jeune kurde avec pudeur et sans mièvrerie.

Ce film fait également réfléchir sur le système français vis-à-vis de sa politique d’intégration et des conséquences dramatiques sur l’existence humaine que cette dernière peut avoir.

 

Un film sublime, tout en nuance et en pudeur.

Repost 0
Published by Nana - dans Cinéma
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 18:23

 

 

Date de sortie cinéma : 16 mars 2005

 

Réalisé par Jacques Audiard

Avec  Romain Duris, Niels Arestrup, Emmanuelle Devos, …

 

Synopsis : A 28 ans, Tom semble marcher sur les traces de son père dans l’immobilier véreux. Mais une rencontre fortuire le pousse à croire qu’il pourrait être le pianiste concertiste de talent qu’il rêvait de devenir, à l’image de sa mère. Sans cesser ses activités, il tente de préparer une audition.

 

Allociné note Presse : 4,5/5 ; Allociné note Spectateurs : 3,6/5 (6185 notes)

 

Ma critique : nullnullnull

 

Jacques Audiard signe, encore une fois, un film d’une grande qualité.

Romain Duris interprète à merveille un homme perdu entre un monde d’une noirceur absolue et son rêve d’être pianiste.

Les instants partagés avec Linh-Dan Pham sont d’une très grande poésie et représentent une réelle bouffée d’oxygène dans la vie du protagoniste.

On retrouve également Niels Arestrup et Emmanuelle Devos, des fidèles du cinéma d’Audiard, toujours très convaincants.

 

Un film intense, plein de poésie.

 

 

Repost 0
Published by Nana - dans Cinéma
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 18:20

 

Date de sortie cinéma : 21 avril 2010

 

Réalisé par Fabien Onteniente

Avec Franck Dubosc, Richard Anconina, Mathilde Seigner, …

 

Synopsis : Arcachon. Mois d’août. Jean-Pierre Savelii, employé aux Mutuelles d’Assurances de Clermont-Ferrand, apprend que Valérie, sa fiancée, veut faire un break. Pour se ressources et trouver calme et sérénité, il décide de changer de destination de vacances … Il atterrit au camping des Flots Bleus et tombe sur Patrick Chirac et sa bande de campeurs irréductibles. Les vacances peuvent commencer ! Apéro !

 

Allociné Note Presse : 2,6/5 ; Allociné Note Spectateurs : 2,4/5 (2582 notes)

 

Ma critique : nullnull

 

On prend les mêmes et on recommence mais en moins bien (forcément, l’aspect nouveauté ne faisant plus effet).

Le scénario, plus que faible, pénalise énormément cette comédie. C’est un copier-coller du premier volet de Camping, rempli de clichés et l’ennui peut vite nous gagner.

De plus, je trouve que Richard Anconina apporte très peu de fraîcheur (à part sa prestation du tube « J’ai encore rêvé d’elle » que j’ai trouvé touchante).

 

Un film sympathique, avec un Dubosc toujours convaincant, mais cela ne suffit pas …

 

Repost 0
Published by Nana - dans Cinéma
commenter cet article
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 18:15

 

Je souhaitais donner un petit coup de projecteur à ce magazine qui mine de rien a déjà plus de 10 ans.

Il a été très important dans la bd franco belge car il ouvert un nouveau marché « la bd fun et de genre ».En effet, le monopole jusqu’avant était  réservé aux bd classiques type Tintin, Spirou, Astérix et comme ce fut le cas avec « Fluide glacial » avec ses bd satiriques et politiquement incorrectes. Ce magazine a donc ouvert une nouvelle brèche dans la bd franco-belge.

Sa force est de sortir de l’élitisme français et prendre la meilleure partie de la mondialisation en prenant des auteurs européens et principalement français pour s’attaquer à des genres anglo-saxon comme l’Aventure, le Polar, L’héroic-fantasy, la science fiction…. Tout en multipliant les clins d’œil aux deux genres de bd : le comics et le manga.

Lanfeust mag c’est surtout un esprit : du fun, de l’humour, du tendrement politiquement incorrect, du geek et surtout des héroïnes super sexys.

Son succès est aussi du au père des principaux scénarios des séries : Arleston (qui ne doit jamais dormir pour écrire tout ces scénarios) et les éditions Soleil qui ont su prendre leur place à côté de grands éditeurs comme Dupuis, Casterman, Dargaud, Lombard,Glenat…..

Repost 0
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 18:07

 

Date de sortie cinéma : 17 juin 2009

 

Réalisé par Albert Pereira Lazaro, Emmanuel Klotz

Avec Vincent Cassel, Omar Sy, Fred Testot, …

   

Synopsis : Juste avant leur départ pour Santo Rico, Tony Merguez et José Frelate apprennent que l’agence de voyage les a arnaqués et se retrouvent bloqués à Condé sur Ginette.

Pour refaire surface Tony tente de refourguer un peu d’herbe prêtée par Zoran, la brute épaisse du quartier. José de son côté joue les Don Juan dans une grosse villa, occupée par la belle Clémence. Tout aurait pu rouler, si une maîtresse en furie, un sauna norvégien, des policiers énervés ou encore un juge coriace, n’en avaient décidé autrement…..

 

Allociné Note Presse : 3,9/5 ; Allociné Note Spectateurs : 3,6/5 (1775 notes)

 

Ma critique : nullnullnullnull

 

 

Les lascars est une vraie bombe et a surtout fait l’effet d’une bombe dans l’animation française qui traditionnellement s’oriente plus depuis les dernières années vers le conte «Kirikou », « Azur et Asmar  » ou la fable politique « Persepolis » ou poétique « les triplettes de Belleville ». 

Ceci pour deux raisons : en nous décomplexant de deux tabous dans la culture Française : le « FUN », le film bénéficie d’une incroyable énergie et le genre « film de Banlieue »où l’on craint qu’Europa Corp tente d’avoir le monopole de ce marché. 

Le film est un véritable hymne au système D (où à Sarkoland il est passé de « débrouille-toi » à « démerde- 

toi ») aux loosers au grand cœur à la fois sincères et « mytho » dans l’âme. 

C’est un vrai plaisir de savourer une comédie française qui est drôle, contemporaine, juste et bien écrite en montrant la richesse de vocabulaire de cette contre- culture.  

Le film montre une vérité que le journal de TF1 ne montre pas, les jeunes banlieusards sont aussi et surtout des jeunes qui veulent s’en sortir et rien que pour ça pour il faut voir euh non ……. mater ce film qui déchire grave !!!!!!!!!!!!!! 

 

Repost 0
Published by Ryo - dans Cinéma
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories