Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 14:40

 

Date de sortie cinéma : 23 février 2011

 

Réalisé par Danny Boyle

Avec James Franco, Amber Tamblyn, Kate Mara, …

 

Synopsis : Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah.

Il est seul et n’a prévenu personne de son excursion. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région.

Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : au-dessus de lui un rocher se détache et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Le voilà pris au piège, menacé de déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations…

Il parle à son ex petite amie, sa famille, et se demande si les deux filles qu’il a rencontrées dans le canyon juste avant son accident seront les dernières.

Cinq jours plus tard, comprenant que les secours n’arriveront pas, il va devoir prendre la plus grave décision de son existence...

 

Ma critique : nullnullnullnull

 

Une fois de plus j’ai donné rendez-vous au cinéaste casse-cou qui n’a peur de rien et qui tente tout, j’ai nommé Danny Boyle. Ce dernier est dans une grande forme après s’être essayé au film de zombies en plein Londres avec « 28 jours plus tard », le film de space opera  avec le très sous-estimé « Sunshine » et son film « winner » « Slumdog Millionaire », son nouvel opus se nomme donc « 127 heures ».

On y retrouve les thèmes favoris de réalisateur comme la jeunesse en ébullition, des décors paradisiaques qui se transforment en enfer et surtout la survie, l’instant de survie, le pourquoi on avance malgré toutes les difficultés et surtout les projets casse gueule. Car  s‘il y a bien un projet casse gueule, c’est filmer  pendant 1H10 un mec qui à sa main coincée dans un rocher tout en évitant l’ennui. Cette mission impossible Dany Boyle la réussit parfaitement grâce à sa mise en scène inventive et nerveuse entre flasback et flashforward onirique qui permet au spectateur de ne jamais se fixer, et surtout au talent de James Franco.

Véritable révélation du film voir de l’année qui campe à merveille ce beau et sale gosse qui a tout pour lui et pourtant, va nous paraitre attachant et drôle dans ses moments de solitude et d’égoïsme. C’est la performance d’acteur qui m’a le plus marqué depuis « the Wresler » et « Harvey Milk » avec juste deux scènes : la première quand le rocher tombe et dans son regard c’est le monde qui s’écroule et la deuxième dans un travail d’introspection façon « one man show » dont le titre du sketch pourrait être « oups » tout simplement extraordinaire.

 

Ce film est bien placé pour être le film coup de poing de l’année, où l’on en ressort pas totalement indemne et grandi à la fois.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ryo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories