Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 12:41

 

Date de sortie : 14 novembre 2012

Réalisé par Thomas Vinteberg

Avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen, Annika Wedderkopp

 

Synopsis : Après un divorce difficile, Lucas, quarante ans, a trouvé une nouvelle petite amie, un nouveau travail et il s'applique à reconstruire sa relation avec Marcus, son fils adolescent. Mais quelque chose tourne mal. Presque rien. Une remarque en passant. Un mensonge fortuit. Et alors que la neige commence à tomber et que les lumières de Noël s'illuminent, le mensonge se répand comme un virus invisible. La stupeur et la méfiance se propagent et la petite communauté plonge dans l'hystérie collective, obligeant Lucas à se battre pour sauver sa vie et sa dignité.

 

Allociné Note Presse : 3.1/5 ; Allociné Note Spectateurs : 4.2/5 (2167 notes)

 

 

Ma critique :

 

Il existe encore un cinéma assez inconnu du grand public et qui a souvent droit à l’éloge des critiques et des festivals, c’est le cinéma danois. Il a souvent la mauvaise réputation d’être élitiste  et hermétique alors que c’est un cinéma engagé, radical, original et surtout très intelligent.

Un des thèmes que j’adore qui est souvent uniquement abordé dans ce cinéma, c’est l’individu face au collectif, et bien sur afin que ce soit pertinent l’individu a raison et le collectif a tort. L’ambassadeur de ce genre est sans conteste Lars van Trier avec des films comme « Dogville », « Melancholia » et le récent « Nymphomaniac volume 1-2 ».

Et voilà qu’un de ses compatriotes, Thomas Vinterberg utilise ce même thème avec « la Chasse », aidé du meilleur acteur danois en activité Mads Mikkelsen dont ce dernier a eu le prix d’interprétation masculine au festival de Cannes 2012 pour ce même film.

On nous montre très intelligemment certains diront peut être de façon démonstrative, que l’unité est fragile dans une communauté où le poids des traditions et du rituel est fort. Au début du film, la communauté est en pleine harmonie, les adultes se permettent d’être gentiment irresponsables et être de petits garnements, un véritable Eden …  

Les éléments qui vont faire que le héros du film va comprendre viscéralement la célèbre citation de Jean Paul Sartre « l’enfer, c’est les autres » sont la frustration, une blessure affective, un dogme à la con : « les enfants disent toujours la vérité », l’abrutissement, l’hypocrisie et surtout « on dit ce que l’on veut dire et on entend ce que l’on veut bien entendre ».

Le film nous montre à merveille que le ciment d’une bonne société est la présomption d’innocence et qu’à partir du fait que celle-ci est ébranlée, la civilisation s’arrête.

La fin est très réussie avec ce passage du rituel et elle nous montre de façon remarquable que ce type d’affaire ne se termine jamais vraiment.

Là où le film « présumé coupable » nous montrait un fait divers similaire mais traité sous un très mauvais angle : celui de l’immersion et de la culture du martyr, Thomas Vinterberg aura la « pudeur » de constituer une ellipse lors de la scène d’incarcération. J’ai donc très hâte de voir son prochain film « Far from the Madding Crowd » avec son casting 4 étoiles Carey Mullingan, Juno Templ , Michael Sheen et Matthias Schoenaerts.

 

Un très grand film de société d’une intelligence rare.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ryo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories