Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 17:36

 

http://www.mesddl.net/wp-content/uploads/2011/04/wp-content-uploads-2010-12-body-of-proof-abc-poster.jpg

 

Série en production – 2 saisons, 9 épisodes


Créée par Chris Murphey en 2011

Avec Dana Delany, Jeri Ryan, Geoffrey Arend, …

 

Synopsis : Megan Hunt est une brillante neurochirurgienne de Philadelphie reconvertie en médecin légiste, suite aux répercussions d’un accident de voiture qui a failli lui coûter la vie. Dotée d’un tempérament volcanique, elle n’a pas son pareil pour faire parler les corps des victimes. Tous ces indices associés à un flair certain lui permettent d’avoir un temps d’avance sur la police et de résoudre des affaires de meurtre…

 

Allociné Note Spectateurs : 3,3/5 (26 notes)

 

http://3.bp.blogspot.com/_mCJwxGhlcQQ/TE2MU0jIZPI/AAAAAAAABws/9p5x6pbe20A/s1600/Body-Of-Proof-Cast-ABC.jpg

Ma critique : http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.png

 

Cette série a deux principaux intérêts : son thème et son actrice principale. Étant passionnée par les intrigues policières, je ne pouvais résister au synopsis de cette série : suivre les aventures d’un médecin légiste. Cette série me fait d’ailleurs penser à Kay Scarpetta, l’héroïne de la romancière Patricia Cornwell (que j’ai déjà évoqué à plusieurs reprises au sein de ce blog). Si en plus, ce médecin légiste est incarné par Dana Delany, l’ancienne Desperate Katherine Mayfair, que j’affectionnais beaucoup, cela ne peut être qu’intriguant.

Au final, j’ai un avis assez mitigé sur cette première saison.

Le point fort principal est donc son héroïne qui mérite un premier rôle dans une série. Elle arrive à donner vie et puissance à son personnage et on s’attache au fil des épisodes à ce personnage remplit de doutes et de failles.

Le thème est également intéressant : faire une série avec comme personnage principal un médecin légiste et réussir à combiner les particularités de cette profession aux intrigues policières est une bonne idée et c’est réussi ! Les intrigues policières sont en effet intéressantes et captivantes.

Toutefois, il manque une touche particulière à cette série pour pouvoir nous marquer réellement. Les rôles secondaires sont pour l’instant assez futiles. Il faudrait creuser d’autres personnages tels que son collègue Peter Dunlap ou encore le médecin au potentiel comique : le Dr Curtis Brumfield.

Il faudrait également que l’on en sache davantage sur ce fameux accident qui lui enleva ses ambitions professionnelles et voir les séquelles psychologiques que cela a pu entrainer sur le personnage.

 

La première saison ne comportant que neuf épisodes, c’est davantage une saison « test » et je suivrai attentivement la saison 2 de cette série, qui a, selon moi, un bon potentiel !  

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 18:36

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/76/28/69/19504690.jpg

 

Allociné Note Spectateurs : 4/5 (43 701 notes)

 

 

Ma critique : http://www.les24heures.org/participants/etoile.pnghttp://www.les24heures.org/participants/etoile.pnghttp://www.les24heures.org/participants/etoile.pnghttp://www.les24heures.org/participants/etoile.png

 

C’est toujours un grand plaisir de regarder Desperate Housewives. Il est d’ailleurs notable de constater qu’aussi bien Ryo et moi avons suivi semaine après semaine la saison 7 de Desperate sur Canal +. C’est en effet assez rare que l’on regarde une série en même temps et cela montre bien l’intérêt que l’on porte à Desperate Housewives.

La saison 7 est une très bonne saison de Desperate. L’intrigue avec Paul est intéressante et parvient à nous captiver.

Les actrices sont, comme d’habitude, excellentes. J’ai toujours un coup de cœur pour Lynette et sans en révéler trop je trouve la fin de la saison triste mais à la fois nécessaire. La saison 8 sera toute particulière pour elle.

On découvre également une nouvelle Bree, une Gabrielle touchante et une Susan toujours aussi malchanceuse. Le personnage de Renée apporte une touche d'humour et de glamour à la série. J'espère que son personnage sera plus développé dans la prochaine saison car je pense qu'il peut être très intéressant.

La saison 7 se termine sur un nouveau secret, unissant les Desperate, pour notre plus grand plaisir. Le dernier épisode de la saison est d’aiileurs un des meilleurs saisons confondues.

 

Desperate Housewives est pour moi une série culte, au charme unique, capable de se renouveler et qui mérite largement son statut de référence.. Alors, que demander de plus?

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 19:15

 

Série en production – 2 saisons, 13 épisodes

 

Créée par Veena Sud en 2011

Avec Billy Campbell, Michelle Forbes, Brent Sexton, …

 

Synopsis : Trois histoires distinctes mènent au même meurtre. Les détectives chargés de l’enquête, souvent en désaccord, accumulent les pistes et les suspects. Les répercussions sur leurs vies personnelles et celles des politiciens de Seattle liés à l’affaire son nombreuses, parfois dramatiques. Alors qu’ils croient tous avoir enterré les erreurs de leur passé et enfouient leurs secrets, tout remonte à la surface…

 

Allociné Note Spectateurs : 4,2/5 (50 notes)

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/68/1/the-killing-us-saison-1-promo-10435681dpwog_1798.jpg

 

Ma critique : http://www.les24heures.org/participants/etoile.png http://www.les24heures.org/participants/etoile.png http://www.les24heures.org/participants/etoile.png http://www.les24heures.org/participants/etoile.png

 

Les américains ont encore fait le remake d’une série cette fois-ci danoise. N’ayant pas vu la série originale, je ne ferai donc aucune comparaison au sein de cette article et ne me concentrerait que sur le remake.

J’ai accroché dès le début à la série The Killing (US). Si vous suivez bien notre blog, vous savez que je voue une adoration sans limite aux séries/romans policier(es).

Je pense que The Killing (US) est une série qui n'est pas en demi-teinte, soit on adore, soit on déteste.

L’ambiance « policière » est présente dès le début : il pleut à chaque épisode et les paysages sont sublimes.

La grande force de The Killing (US) se situe dans le jeu des acteurs des personnages avec une mention spéciale aux parents de la jeune fille tuée qui retranscrivent avec pudeur, justesse et émotion le drame qu’ils sont entrain de vivre. Le duo des policiers est également excellent : entre la flic expérimentée et rigoureuse et le jeune flic aux méthodes parfois douteuses, on observe une réelle alchimie entre les deux acteurs. On retrouve également avec délectation Billy Campbell (Once and Again) très convaincant dans le rôle d’un politicien ambitieux.

L’enquête policière est intéressante et captivante. On suit avec persévérance les différentes pistes abordées par les policiers.

Mon seul bémol est l’aspect parfois brouillon de cette enquête. Je trouve qu’elle n’est pas toujours cohérente (par exemple, suivre la piste du trajet en voiture à la fin de la série) et qu’elle passe d’un coupable à un autre un peu trop rapidement.

Toutefois, je suis satisfaite de la fin de la série et je trouve pertinent le choix du meurtrier. Je trouve également que la fin entourée de suspens est judicieuse.

 

Au final, une excellente série policière, qui si elle devenait plus rigoureuse et plus fluide dans son enquête, pourrait devenir une véritable référence en sa matière. Vivement la saison 2 !

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 12:12

http://storage.canalblog.com/55/86/547940/43472389.jpg

 

Série en production – 4 saisons, 68 épisodes

 

Créée par Gabe Sachs, Jeff Judah, Rob Thomas en 2008

Avec Shenae Grimes, Jessica Stroup, Michael Steger, …


Synopsis : L’arrivée à Berverly Hills d’une famille avec deux enfants du même âge, un garçon et une fille. Le père, Harry Wilson, est un ancien élève du lycée de Beverly Hills. Il s’était installé à St Louis après avoir obtenu son diplôme. Le voilà forcé de revenir en ville lorsque sa mère, une actrice sur le retour, sombre dans l’alcool. Il est accompagné se son épouse, Debbie, une ancienne médaillée Olympique, leur fille Annie, ainsi que leur fils adoptif Dixon. Les deux adolescents doivent s’intégrer dans leur nouvel environnement et s’y faire des amis…

 

Allociné Note Spectateurs : 3,1/5 (3009 notes)

 

 

Ma critique :

 

Cette série est un vrai plaisir coupable, on se rend compte de ses défauts, mais impossible de s'en détacher.

Commençons par les points négatifs : scénario pas toujours très vraisemblable, intrigues un peu mollassonnes (surtout au début), clichés à répétitions, bref une série pour adolescents…

Toutefois, il y a quand même de bonnes idées. Les personnages sont attachants, les acteurs sont convaincants et certaines répliques sont bien écrites (plusieurs références à des films : Vicky Cristina Barcelona entre autres).

Les intrigues sont également plus développées : agression d’un personnage, homicide involontaire…

Cela faisait plaisir de revoir les anciens personnages comme Kelly ou Brenda, mais au final la nouvelle génération est plus intéressante et petit à petit les anciens personnages se font plus discrets.

 

Une bonne saison de 90210, qui laisse entrevoir une saison 3 tout aussi intéressante.

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 18:55

http://a392.idata.over-blog.com/492x273/0/00/74/35/111/esprits-criminels-saison-5-10413058uikeu.jpg

 

Ma critique : http://www.mcgautomobile.com/images/etoile.png http://www.mcgautomobile.com/images/etoile.png http://www.mcgautomobile.com/images/etoile.png http://www.mcgautomobile.com/images/etoile.png

 

Voici encore une bonne saison pour la série « Esprits Criminels » avec des psychopathes plus tordus les uns que les autres.

Dans cette cinquième saison, le personnage d’Hotch est mis à l’honneur. Ce personnage va en effet être confronté à un tueur particulièrement cruel qui va s’en prendre personnellement à lui. Le début de la saison 5 est donc rythmée autour de cette intrigue et il faut avouer que cette dernière est très bien menée. L’épisode qui clos cette intrigue (le 100ème de la saison) est d’ailleurs un des meilleurs de la série.

J’ai trouvé également que c’était une très bonne idée de donner les rênes du bureau d’investigation à Derek et je trouve dommage que l’idée ne soit pas davantage creusée. Cela aurait pu en effet développer une certaine concurrence entre Hotch et Derek.

Je suis également satisfaite du développement des personnages plus secondaires tels que Prentiss ou Rossi ou encore de voir que Pénélope et JJ prennent du gallon.

Esprits Criminels reste, pour moi, la référence en matière de série criminelle. Toutefois, quelques améliorations auraient pu être apportées. Les histoires personnelles des personnages pourraient être plus développées, les dialogues un peu plus travaillés (Derek est par moment une véritable tête à claques) et pour finir, même si c’est une réelle difficulté pour les séries policières, l’évolution des personnages et de la série pourrait être plus fluide et plus construite.

 

Une bonne saison d’Esprits Criminels qui permet à cette série de rester en tête de mes séries policières préférées.

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 14:47

 

Série en production – 2 saisons, 3 épisodes

 

Créée par Steven Moffat, Mark Gatiss en 2009

Avec Benedict Cumberbatch, Martin Freeman, …

 

Synopsis : Les aventures de Sherlock Holmes et de son acolyte de toujours, le docteur Watson, sont transposes en XXIème siècle…

 

Allociné Note Spectateurs : 4,2/5 (439 notes)

 

 

 

Ma critique : nullnullnullnull

 

En fervente adoratrice des enquêtes policières, je ne pouvais contourner cette série adaptant les aventures du célèbre Sherlock Holmes.

J’avais toutefois une petite appréhension car je n’avais pas particulièrement aimé le film Sherlock Holmes de Guy Ritchie et j’ai eu peur que ce sentiment se répète. J’ai eu heureusement tort en tombant complètement sous le charme de la série.

Le duo d’acteurs est très bon et possède une réelle alchimie. Benedict Cumberbatch arrive à amener une touche déjantée au personnage de Sherlock Holmes. Quant à Martin Freeman, il parvient à interpréter un Watson à la fois sur la réserve et complètement indispensable.

Les décors sont juste sublimes et donnent envie de prendre un aller simple pour Londres.

Les intrigues sont particulièrement intéressantes et prenantes et font passer chaque épisode d’1H30 à une vitesse folle.

C’est avec plaisir que l’on suit le raisonnement, très bien illustré, de Holmes. La série est en cela très bien mise en scène. Je n’ai plus qu’une hâte : regarder la saison 2 !

 

Une adaptation contemporaine des aventures de Sherlock Holmes à la fois riche et intelligente ! Ne passez pas à côté de ce petit bijou !

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 15:33

 

 

Critique de Nana (saison 2 & 3): nullnullnullnullnull 

 

 

C’est encore avec un grand plaisir que j’ai suivi les saisons 2 et 3 de la série Engrenages. Cette série montrant le quotidien d’un groupe de policiers, d’un juge et d’un procureur est extrêmement passionnante et prouve que les séries françaises peuvent concurrencer les séries américaines ou anglaises.

De plus, Engrenages nous présente les rouages de la justice française et nous fait nous interroger sur cette dernière.

La saison 2, abordant le trafic de drogue, malmène Caroline Proust (Laure Berthaud), qui se trouve dans une position particulièrement délicate. Cette actrice est toujours aussi convaincante et attachante au fil des saisons. Tandis que la saison 3, qui aborde cette fois-ci un réseau de prostitution et un serial killer montre la perversité de la justice française par l'intermédiaire du juge Roban. J'ai d'ailleurs trouvé Philippe Duclos particulièrement charismatique dans cette troisième saison. Pierre Clément a également son lot d’ennuis et se rapproche doucement de l’avocate Joséphine Karlsson.

Dans la continuité de la première saison, Engrenages est une série noire, avec des scènes par moment très difficiles à regarder mais cela prouve le réalisme de la série.

 

Je ne peux que vous conseiller cette série qui réussit à mêler réalisme, intrigue et émotions !

Après Maison close, cela fait plaisir de voir que les séries françaises ont un bel avenir devant elles…

 

 

 Critique de Ryo (saison 2): nullnullnullnull null

 

Etant lancé sur les fictions de séries Canal+ après le bon « Braquo » et l’agréable surprise de « Pigale la nuit », je souhaitais donc rattraper mon retard avec la série Engrenage qui a eu de très bonnes critiques. J’ai donc pris la série en cours en commençant par la saison 3, aucun souci pour émerger dans cet univers noir et « impartial » de la justice française.

L’intelligence de la série est de prendre chaque rouage d’une enquête et de les confronter : police, juge, avocat afin d’y révéler les paradoxes et les dysfonctionnements du système.

Les personnages sont vraiment attachants et superbement bien interprétés, mon préféré est le juge Vauban qui est bouleversant de sobriété et cruellement tiraillé par ses idéaux et ses convictions personnelles.

La série prouve qu’il est tellement difficile d’être un utopiste, un idéaliste de nos jours et que le risque est d’être transformé en un punching-ball de joutes verbales et de menaces.

Un des thèmes que j’affectionne tout particulièrement c’est la dualité et « attraction » entre l’idéaliste et le cynique décomplexé, la série Engrenage maitrise parfaitement ce thème avec un grand bonheur et une grande jouissance.

Les dialogues sont superbement bien écrits avec des répliques qui tuent l’information et les messages politiques sont superbement bien distillés.

 

Enfin une série policière qui ose critiquer la politique sécuritaire de notre pays et montrer la menace que comporte le « Sarkosisme » dans le fait de mettre un terme à la profession de juge d’instruction.

 

Dernière info, la série montre un magnifique Paris qui est loin du glamour des films de bobo et qui montre comme toute ville « policière » par exemple New York, une ville sombre lugubre avec ses animés et déserts, lumineux  et lugubres.

 

[« The shield » + « la série policiére à la française » = Engrenages]

 

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 19:01

 

 

 

Ma critique : nullnullnullnull

 

J’ai été agréablement surprise par cette saison 4 d’Esprits Criminels. Par conséquent, je rehausse ma note en passant à 4 étoiles.

En effet, malgré quelques répétitions ou quelques failles, il faut bien reconnaitre qu’Esprits Criminels est une des meilleures séries policières actuelles, c’est en tout cas ma préférée.

Plusieurs raisons peuvent être invoquées : des personnages attachants, des intrigues prenantes et les deux réunies (ce qui est plutôt rare) font de cette série une réussite.

J’ai, par exemple, essayé de me mettre aux Experts, j’ai regardé 4 épisodes de la saison 1, mais je n’arrive pas à accrocher. Pour moi, la grande différence entre ces deux séries est qu'Esprits Criminels réussit à captiver le télespectateur par son côté humain, que j’ai trouvé complètement absent dans Les Experts. Au vu du succès de cette série, j’essaierai de lui redonner une chance plus tard, mais pour l’intant, j’avoue largement préférer commencer la saison 5 d’Esprits Criminels.

Cette saison 4 est marquée par la valorisation de deux personnages que je trouvais jusque là transparents. Il s’agit de Prentiss et de Rossi. Prentiss est bien mise en valeur dans l’épisode 3 où elle affronte un Luke Perry (Dylan de Beverly Hills) plus mégalo que jamais et on en apprend également davantage sur son passé à la fin de la saison. Je trouve également le personnage de Rossi de plus en plus intéressant. Mes souhaits évoqués à la fin de la saison 3 ont donc été exaucés.

On découvre également les personnages de Reid et Hotchner plus torturés que dans les précédentes saisons et une JJ indispensable pour l’équipe. Quant à Penelope, elle gagne du gallon et de l’estime au sein de l’équipe.

 

Une très bonne saison d’Esprits Criminels, qui après une saison 3 plutôt décevante, redonne du piment à cette excellente série !

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 18:44

 

Série arrêtée en 2009 – 1 saison, 5 épisodes

 

Créée par Charlie Brooker en 2009

Avec Davina MCCall, Liz May Brice, Warren Brown, …

 

Synopsis : Le pays est en émoi suite à l’attaque de morts-vivants qui massacrent la population. Les participants de l’émission de télé-réalité « Loft Story » ignorent ce qui se trame à l’extérieur. Pas pour longtemps…

 

Allociné Note Spectateurs : 3,8/5 (1042 notes)

 

Ma critique : nullnullnullnull

 

J’ai trouvé cette série britannique d’une grande originalité.

Après avoir lu et vu The Walking Dead, j'appréhendais le visionnage d'une autre série abordant les morts-vivants.

Dead Set réussit le pari d’être une série captivante. J’ai regardé les 5 épisodes en deux jours !

La réalisation est extrêmement réaliste et fait preuve d’auto-dérision en critiquant la télé réalité.

Les acteurs sont convaincants, en particulier l’héroine : Jaime Winstone qui est à la fois touchante et très charismatique.

Toutefois, la série est assez gore, donc évitez de la regarder aux heures de repas.

J’ai également apprécié la fin que j’ai trouvé particulièrement intelligente.

 

Laissez-vous tenter par cette mini-série, une fois commencée, vous ne pourrez plus la lâcher.

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 16:08

 

Ma critique : nullnullnull

 

Lie to Me a failli s’arrêter à la saison 2, mais a été finalement renouvelée pour une troisième raison et j’en suis très heureuse.

Lie to Me est une très bonne série, dotée d’un concept original. Il est en effet toujours intéressant et plaisant d’observer les émotions des gens afin d’apprendre la vérité et, à ce jeu là, le Dr Cal Lightman est impressionnant.

Tim Roth apporte à son personnage une sympathie et un charisme indéniables. Le reste de son équipe est également  très attachant et j’ai toujours une grande affection pour le personnage de Gillian et j’espère un rapprochement avec Lightman dans la saison 3.

La relation entre Lightman et sa fille (légèrement énervante par moment) se développe et apporte de l’intérêt à la série. La saison 2 est également marquée par la possibilité d’une relation entre Ria et Eli et je trouve qu’il forme plutôt un beau couple.

 

Lie to Me est une série originale et attachante et elle est encore menacée (incertitudes à ce jour pour une saison 4), mais j’espère sincèrement, au vu de sa qualité,  qu’elle sera encore prolongée pour de longues saisons à venir…

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories