Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 10:57

http://i.imgur.com/iZpeC.jpg

 

Série en production – 5 saisons, 36 épisodes


Créée par Frédéric Krivine, Philippr Triboit, Emmanuel Daucé en 2008

 

Avec Robin Renucci, Audrey Fleurot, Thierry Godard …

Synopsis : En juin 40, Villeneuve, petite ville du centre de la France, est bouleversée par l'arrivée de l'armée allemande. L'Occupation vient de commencer et va durer cinq ans. Hortense, Jean, Raymond, Marie étaient des Françaises et des Français ordinaires, maris, femmes, notables ou paysans... ils deviendront patriotes, traîtres, collaborateurs ou résistants. Après s'être effondrée, la France se reconstruit jour après jour, mais à l'heure allemande. Avec cette période incertaine et dangereuse de notre histoire s'ouvre une ère nouvelle : aux règles imposées par l'occupant répondent celles de la désobéissance civile ou de la clandestinité. On y a peur, on y a faim, on s'y déchire au nom des valeurs et d'une certaine idée de la France... ou parfois simplement par amour.


Allociné Note Spectateurs : 4,1/5 (238 notes)

 

http://culturopoing.com/img/image/cyril/UN-VILLAGE-FRANCAIS.jpg

 

Ma critiquehttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.png


« Un village français » est une série qui m’intriguait. Diffusée sur France 3, j’avais entendu beaucoup d’éloges sur cette série française.
Le thème abordé ici est l’occupation des allemands dans une ville française pendant la Seconde Guerre Mondiale. France Télévisions aime décidément beaucoup aborder le thème de la guerre que ce soit par l’intermédiaire de séries ou de documentaires comme le très réussi « Apocalypse ». 

« Un village français » est encore une grande réussite. Il n’est pas évident de captiver le téléspectateurs avec une série portant sur un fait historique. Pourtant, la série parvient à attirer notre attention dès les premières minutes et ce jusqu’à la fin de la deuxième saison.

Le rythme est excellent, on passe d’un épisode à l’autre avec un grande impatience.

Les acteurs sont également remarquables. D’ailleurs, on retrouve plusieurs acteurs de l’excellentissime série « Engrenages » tels que Audrey Fleurot ou encore Thierry Godard.

Les histoires d’amour sont bien amenées, j’ai un coup de cœur tout particulier pour l’institutrice, Lucienne, incarnée par Marie Kremer. La relation qu’elle entretient avec le soldat allemand est très belle.

De plus, même si l’on connaissait les conditions de vie sous l’occupation, on découvre à quel point celles-ci pouvaient être difficilles et cruelles.

Je viens de terminer la saison 2 et je compte rapidement regarder les saisons 3 et 4.


Une série de grande qualité subtile et intelligente ! Ne tardez pas à découvrir « Un village français ». 

 

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 18:32

http://spoilersinside.net/blog/wp-content/uploads/2012/06/dont-trust-the-b.jpg

 

Série en production – 2 saisons, 7 épisodes

 

Créée par Nahnatchka Khan en 2012

Avec Dreama Walker, Krysten Ritter, James Van Der Beek …

 

Synopsis : June, une jeune fille honnête et optimiste venant de la campagne doit, contre son gré, emménager avec Chloé, qui se trouve être son parfait opposé: une fêtarde invétérée, sans morale et diablement sexy. Son meilleur ami est particulièrement imbu de sa personne. Et pour couronner le tout, le voisin est un ado pré-pubère pervers !

 

Allociné Note Spectateurs : 4/5 (37 notes)

 

http://www.trbimg.com/img-4f85e396/turbine/zap-from-dont-trust-the-b-in-apartment-23-to-t-005/600

 

Ma critique : http://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.png

 

Je profite de cet article pour vous parler d’une série très peu connue à ce jour : « Don’t Trust the B … in Apartment 23 ». Cette série a un scénario des plus classiques : une jeune fille, en apparence bien sous tout rapport, va être la colocataire de Chloé, une femme sexy et déjantée. Pour l’instant rien d’épatant, mais la série parvient à sortir de l’ordinaire.

Tout d’abord, le format très court (20 minutes) est complètement adapté au spitch de la série. On ne voit pas le temps passé et on visionne très rapidement l’intégralité de la saison 1.

Les acteurs sont bons. Dreama Walker (Chloé) est sublime, Krysten Ritter, attachante et surtout James Van Der Beek est surprenant. Cela fait du bien de le retrouver après la série « Dawson » dont il se moque d’ailleurs beaucoup au sein de « Don’t Trust… ». Certains pensent qu’il n’aurait pas du se lancer dans cette aventure, je pense exactement l’opposé.

L’humour est présent et la série bien rythmée. On découvre peu à peu les personnages secondaires qui se révèlent intéressants (le voisin pervers qui a plusieurs boulots, la voisine médecin, ancienne colocataire de Chloé ou encore l’assistant de James Van Der Beek).

Cette série est fraiche et j’espère que la réalisatrice parviendra à en garder tout l’intérêt et à développer de bonnes intrigues au sein de la deuxième saison.

 

Une série fraiche, drôle, qui fait du bien avec le talentueux James Van Der Beek en bonus. 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 16:51

http://extreme-down.com/uploads/posts/2012-03/1333138226_game-of-thrones-saison-2-vostfr-hd-720p.jpg

 

Ma critique : http://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.png

 

Petit rappel de cette série qui a crée l’événement l’année dernière en donnant définitivement ses lettres de noblesse à un genre sous exploité à la télévision : l’ « Héroic Fantasy », ou plutôt la « Dark Fantasy ».

C’est surement actuellement le projet le plus ambitieux qui tient la route : adapter une œuvre fleuve tirée des romans de George R. R Martin, tout en conservant au maximum ses nombreux personnages, et en ne dénigrant pas son authenticité que se soit dans sa complexité ou dans ses passages des plus sulfureux. Ce qui me plait surtout et qui fait que j’attends impatiemment le prochain épisode, c’est ce côté épique qui est devenu quasiment une denrée rare dans les séries télévisées.

On comprend rapidement, dès le début de la saison 2, que la saison 1 avait pour but de nous placer les différents personnages ainsi que leurs enjeux respectifs pour arriver au but ultime l’acquisition (par la force) du Trône de fer. Coté personnage on retrouve bien sur : l’ingénieux Tyrion Lannister, le terrifiant (et tête à claque) roi Joffrey, ainsi que Jon et Arya Stark en pleine initiation de courage…. .

Difficile de donner plus de détails sans spolier sur les cheminements des divers personnages, mais on peut voir dans cette saison 2 de nouvelles venues et des plus agréables comme l’actrice Carice Van Houten (« Black Book ») et la comédienne Natalie Dormer (« The Tudors »).

L’épisode 9 offre une magnifique bataille qui n’est pas sans rappeler le film « Les 2 Tours » et les intrigues que va nous offrir la saison 3 au vu de la dernière scène de cette saison nous mènera plus sur un côté « survival ».

 

La meilleure série du moment qui écrase toute les autres, au point que chaque épisode se rapproche de plus en plus d’un film, c’est « Game of thrones » !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ryo - dans Série
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 20:07

http://marvelll.fr/wp-content/gallery/american-horror-story-saison-1/american-horror-story-saison-1-poster-1.jpg

 

Série en production – 2 saisons

 

Créée par Ryan Murphy, Brad Falchuk en 2011

 

Avec Jessica Lange, Dylan McDermott, Connie Britton…

 

Synopsis : La famille Harmon, composée d'un psychiatre pervers, de sa femme meurtrie et de leur fille satanique, s'installe dans un manoir... hanté, après l'adultère du père et la fausse couche de la mère. Les esprits rôdent et sont bien décidés à les torturer, afin de les confronter à leurs plus grandes peurs...

 

Allociné Note Spectateurs : 4,1/5 (981 notes)

 

 

Ma critique : http://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.png

 

Le moins que l’on puisse dire après avoir visionné cette série, c’est que son créateur : Ryan Murphy (accompagné de Brad Falchuk) a des goûts très éclectiques. Après Nip Tuck et Glee, il s’attaque ici à un genre totalement différent.

American Horror Story a l’atout principal de ne ressembler à aucune autre série. Elle y mêle le drame, l’horreur et le fantastique avec un charme indéniable.

Elle raconte en effet l’histoire d’une famille, qui connait pas mal de problèmes personnels et qui pour se donner une nouvelle chance, décide d’emménager dans une demeure au premier abord tout à fait charmante. Sauf, qu’en réalité, cette maison les conduira à une perte certaine.

On entre, dès les premières minutes, dans une ambiance glaçante et intrigante. Le générique est un des meilleurs que j’ai vu à ce jour et chaque épisode donne son lot de frissons. Les réalisateurs ont réussi le pari de nous emmener dans un univers complètement déjanté et angoissant.

Les acteurs principaux sont très bons. En particulier, Jessica Lange et Connie Britton (Friday Night Lights) qui excellent dans leur rôle.

Toutefois, toutes ces idées ne sont pas toujours mises en scène pertinemment. Certaines intrigues sont confuses et donnent un aspect brouillon à la série. Il y a également un problème de rythme : des idées qui se répètent et des incohérences : pourquoi ne pas quitter cette maison dès qu’ils se rendent compte des drames qu’elle entraine (et surtout quand ils le pouvaient encore)?

 

American Horror Story est un coup de force. Il fallait oser enter dans ce genre et c’est réussi car cette série vous marquera à jamais. Il est à noter un épisode final tout à fait remarquable qui nous donne l’irrésistible envie de récidiver pour une deuxième saison.  

 

Trailer

 

 

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 16:29

 

Série en production – 3 saisons, 39 épisodes

 

Série disponible en DVD (Sony Pictures Home Entertainment depuis le 21 Mars 2012)

 

Créée par Darlene Hunt en 2009

Avec Laura Linney, Oliver Platt, John Benjamin Hickey …

 

Synopsis : Cathy Jamison, une mère de famille tout ce qu'il y a de plus normale, professeur dans un lycée, apprend qu'elle est atteinte d'un cancer en phase terminale. Il ne lui reste plus qu'un an à vivre et elle compte bien en profiter pour devenir celle qu'a toujours voulu être, ou celle qu'elle a été mais qu'elle a perdu sur son trajet...

 

Allociné Note Spectateurs : 3,8/5 (292 notes)

 

http://actuseries.fr/wp-content/uploads/2012/04/thebigc-laura.jpg

 

Ma critique : http://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.png

 

J’ai eu un gros coup de cœur pour « The Big C ». Le synopsis de la série peut faire un peu peur. En effet, suivre les aventures d’une femme qui vient d’apprendre qu’elle était atteinte d’un cancer à un stade avancé peut donner le cafard. Alors, surtout, ne passez pas à côté de cette série pour cette raison car "The Big C" est tout sauf déprimante.

« The Big C » me fait un peu penser à l’excellent film de Valérie Donzelli « La guerre est déclarée » qui raconte comment deux parents vont gérer la maladie de leur fils. On part avec un sujet terrible et triste, pour au final, donner comme sentiments aux spectateurs : la joie de vivre, l’espoir et le plaisir et c’est là que l’on se rend compte à quel point c’est réussi.

Un épisode de « The Big C », par son format (un épisode dure vingt minutes), passe à une vitesse folle. Dès l’épisode terminé, on n' a qu’une envie : regarder l’épisode suivant.
Laura Linney, que j’avais adoré dans « Love Actually » est lumineuse dans cette série. Elle amène un naturel et une spontanéité désarmante à son personnage.
Les personnages secondaires sont également très bons. Entre le médecin charmeur, le mari déboussolé, le fils dur au cœur tendre, le frère SDF et la voisine à la fois folle et attachante, les seconds rôles marquent tous à leur manière. J’ai un faible pour la voisine qui est un très beau personnage.

On prend également plaisir à retrouver Cynthia Nixon, l’avocate de Sex and The City, très en beauté dans cette série.

J'ai été très émue au fil des épisodes : la mort d’un des personnages m’a surprise et la scène finale est bouleversante.

Je vais enchaîner rapidement avec la saison 2 de cette série.

 

Laissez-vous tenter par « The Big C » : une série de grande qualité à la fois touchante et drôle, qui apporte beaucoup de bonheur et de fraîcheur.

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 07:34

http://www.tvovermind.com/wp-content/uploads/2011/06/Damages-season-4.jpg

 

Série en production – 5 saisons, 49 épisodes


Série disponible en DVD (Sony Pictures Home Entertainment) depuis le 10 Septembre 2008


Créée par Daniel Zelman, Gless Kessler …

Avec Rose Byrne, Glenn Close…


Synopsis : Vous ne voudriez pas vous mettre à dos Patty Hewes... Cette femme élégante dirige l'un des cabinets judiciaires les plus puissants de New York, gérant les affaires les plus sensibles avec une poigne de fer et ne reculant devant rien pour atteindre ses objectifs. Entourée des meilleurs, elle recrute une jeune et ambitieuse procureur, Ellen Parsons, pour compléter son équipe. Patty va devenir son mentor, son exemple... et son pire cauchemar : Ellen va en effet s'apercevoir bien vite que le prix de la réussite est plus élevé qu'elle ne l'imaginait. Patty Hewes a une nouvelle cible en vue : le puissant Arthur Frobisher, un des plus grands dirigeants du pays, l'un des plus corrompus aussi. Son but est clair : le mettre à genoux, hors d'état de nuire, en d'autres termes le détruire.


Allociné Note Spectateurs : 3,5/5 (4085 notes)

 

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/series/news-series/damages-les-premieres-infos-sur-la-saison-4/35120316-1-fre-FR/Damages-les-premieres-infos-sur-la-saison-4_portrait_w532.jpg


Ma critique : http://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.png


Petite introduction pour les novices de cette série de qualité : on y suit la riche relation entre Patty Hewes, la directrice d’un grand cabinet d’avocats et Ellen Parsons une jeune avocate avec un grand potentiel (plus belle que jamais dans cette quatrième saison). Au fil des épisodes, cette relation apporte de multiples visages tantôt maitre/disciple, tantôt conflictuelle voir vindicative.

Pour cette quatrième saison, un drame les a réunit dans la saison précédente et une amitié respectueuse semble naître… . Cette fois ci c’est Ellen Pearson qui lance la grosse affaire et qui se sera secondée par Patty Hewes (on inverse les rôles) suite à une affaire personnelle liée à une entreprise militaire et privée. On peut alors parler de recette « Damages » où l’on y retrouve les mêmes ingrédients mijotaient différemment : on s’attaque à un gros lobbyiste, les trahisons et les twists sont au rendez-vous, tout comme la forme, le rôle du second du lobbyiste qui se retourne toujours à un moment ou à un autre et au final, c'est une victoire à la Pyrrhus pour les deux héroïnes. Le plus de cette saison est bien sur la présence de Jeff Goodman, une histoire d’amour platonique réussie pour Rose Byrne et une introspection de Gleen Close. La fin va donner une nouvelle dimension à la relation entre les deux héroïnes qui se promet d’être des plus palpitantes.


Une série qui confirme à nouveau sa très grande qualité au niveau du scénario, de la psychologie de ses personnages et de sa maitrise du suspens.

Repost 0
Published by Ryo - dans Série
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 18:01

http://img1.imagilive.com/0611/pretty-little-liars-s2-affiche.jpg

 

Série en production – 3 saisons, 47 épisodes


Allociné Note Spectateurs : 4/5 (1820 notes)

 

http://storage.canalblog.com/88/42/158646/74013074.jpg


Ma critique : http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.png


J’avais été surprise par la saison 1 de Pretty Litte Liars. Je trouvais cette série surprenante et captivante. J’ai malheureusement été un peu déçue par la deuxième saison.

Malheureusement, Pretty Little Liars tombe dans le piège de ce genre des séries : ça tourne en rond ! On essaye de faire durer la série, mais au final les rebondissements sont lourds et répétitifs.

Le gros bémol du début de saison est que l’on se concentre davantage sur les amourettes des quatre personnages principaux que sur l’intrigue qui fait l’originalité de la série : l’identité de "A".

Je trouve que cela devient plus intéressant en fin de saison où l’on axe de nouveau la série sur "A" et sur l’enquête des filles.

La série reste, tout de même, plaisante à suivre. Les quatre actrices sont toujours convaincantes (petit bémol pour Shay Mitchell, mais le personnage d’Emily n’est vraiment pas gâtée niveau intrigue).

L’histoire d’amour entre Aria et Ezra est certes bien interprétée mais heureusement que celle-ci est révélée au milieu de la saison car elle devenait lassante.

Je trouve que le dernier épisode est de loin le meilleur de la saison. La « révélation » de "A" est bien menée et la saison se termine sur un final assez surprenant qui est annonciateur de bonnes intrigues pour la saison 3.


Une série, quelque peu lassante, qui reste tout de même agréable à suivre. La saison 3 sera, je l’espère, plus captivante. 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 08:49

http://images.wikia.com/gameofthrones/images/2/2c/Season_1_Poster.jpg

 

Série en production – 2 saisons, 20 épisodes


Créée par David Benioff, D.B. Weiss en 2011

Avec Sean Bean, Michelle Fairley, Emila Clarke …


Synopsis : Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur, n'a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s'abat sur le Royaume avec la promesse d'un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s'emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.


Allociné Note Spectateurs : 4.6/5 (6216 notes)

 

http://mazemag.fr/wp-content/uploads/2012/10/game-of-thrones-dragon-woman.jpg

Ma critique : http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.png


J’avais entendu de nombreuses critiques élogieuses sur Game of Thrones avant de commencer la série. Ryo m’avait d’ailleurs évoqué toute l'intensité d'un épisode et je partage au combien son avis.

Games of Thrones est une réussite totale. Ce n’est pas compliqué je ne vois aucune faille à la série.

Elle raconte l’histoire de deux familles : les Stark et les Lannister. Les Stark sont des personnes humaines et modestes. Les Lannister, quant à eux, ne rêvent que de pouvoir et feront tout pour parvenir à leur fin.

Quelques personnages sont davantage mis en lumière au fil des épisodes. Du côté des Stark, Sean Bean, le père de famille (Boromir dans « Le Seigneur des Anneaux ») est d’un charisme incroyable et mérite bien le rôle principal de la série ; Robb Stark (Richard Madden) et Cateleyn Stark (Michelle Fairley) se révèlent au cours de la saison et auront vraisemblablement un rôle crucial au sein de la deuxième saison ; quant aux filles Stark : Arya et Sansa, elles possèdent un caractère bien opposé, j’ai un petit faible pour la rebelle Arya mais je pense que Sansa pourra révéler toute sa force dans la suite de la série.

Passons aux Lannister, la famille que l’on déteste tout au long de la saison. Les acteurs sont également très charismatiques. La reine Cersei (Lena Headey) est d’une beauté et d’une froideur extrêmes et se révèle extrêmement manipulatrice dans cette saison. Ses deux frères (Jamie et Tyrion), que tout oppose, sont également des personnages marquants. J’espère un éventuel rapprochement entre Tyrion Lannister et les Stark au sein de la saison 2. Pour finir, le prince Joffrey Baratheon est d’une cruauté et d’une indécence inimaginables, même si ce n’est qu’un enfant, c’est pour ma part, le personnage le plus agaçant la série.

Le personnage de Daenerys  est très attachant et très troublant. On espère également une montée en puissance dans la deuxième saison. Pour finir, on prend également plaisir à suivre la destinée de Jon Snow, le fils illégitime des Stark.

Le visuel de Game of Thrones est époustouflant. Chaque épisode nous tient en haleine. C’est une de mes séries « coup d cœur » de cette année.


Une série de grande qualité : intense, riche et attachante.

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 16:52

 

Série arrêtée en 2011 – 4 saisons, 32 épisodes

 

Créée par Lucy Prebble en 2007

Avec Billie Piper, Iddo Goldberg, …

 

Synopsis : La belle Hannah mène une double vie. Aux yeux de sa famille, elle est une jeune femme bien sous tous rapports. Mais la nuit venue, Hannah se transforme en Belle et, prenant les apparats d'une mystérieuse call girl, offre ses charmes au plus offrant...

 

Allociné Note Spectateurs : 3,1/5 (1511 notes)

 

http://img.teva.fr/01D6010802798442-c1-photo-journal-intime-d-une-call-girl.jpg

 

Ma critique : http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.png

 

La célèbre série britannique érotico comique se clôt au bout de quatre saisons. Son succès est du à sa très jolie interprète (Billie Piper), son côté gentiment provoc et surtout cette série aborde le sexe sans jugement moral.

La première saison présentait surtout l’esprit « funny » de la série et les saisons suivantes aborderont de manière frontale la problématique suivante : peut-on aimer et être prostituée en même temps ? Contrairement à une Julia Roberts qui a gagné au loto en tombant sur Richard Gere, Hannah ou plus exactement Belle (son pseudo de Call Girl) s’éclate dans son drôle de boulot.

Pour cet ultime saison, Hannah est « upgradé » sur tous les plans : bye bye l’appartement bonjour la jolie maison qui en jette, son confident devient le boy-friend, son roman est en passe de devenir un film et enfin au vu de certains éléments elle devient maquerelle.

Cette saison flirte avec le « bling-bling », Belle s’habille n’importe comment (c’est surement lié au « bling bling »), les clients sont des plus excentriques (l’homme couche, l’homme dracula),les parties dramatiques sont concentrées sur les états d’âme d’une pauvre petite fille riche et les parties comiques sont réservées à une call girl d’origine asiatique adepte du SM. La saison peut se regarder sans vraiment regarder, néanmoins il faut reconnaitre que le thème fantasme/réalité en fin de saison est plutôt bien traité. La série avait commencé via une chanson Amy Winehouse et se termine sur une chanson d’Adèle, comme au niveau scénario d’une certaine façon la boucle est bouclée au bout de ses quatre saisons.

 

Série rafraichissante des années 2000 qui s’est un peu desséchée à la dernière saison mais aura néanmoins laissée sa petite trace dans le thème de la comédie pour adulte.

Repost 0
Published by Ryo - dans Série
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 19:53

http://www.actucine.com/wp-content/uploads/2010/11/The-walking-dead2.jpg

 

Ma critique : http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.png

 

Je viens de terminer la saison 2 de la série « The Walking Dead » et, à vrai dire, la série me manque déjà.

Grande fan des comics, l’adaptation de la série avec la saison 1 m’avait conquise. La deuxième saison ne fait pas exception.

Je reconnais une deuxième partie plus réussie avec un léger problème de rythme au début de la saison 2. Toutefois, chaque épisode est, une nouvelle fois, réjouissant. Les acteurs sont extrêmement convaincants. Je resterai évasive pour ne pas spoiler (et éviter les conflits avec Ryo qui n’a toujours pas visionné la saison 2).

La série télévisée ne respecte pas à la lettre les comics et certains événements sont réellement surprenants. Le destin des personnages est différent et j’ai été très triste du sort réservé à l’un d'entre eux.

La psychologie des personnages est toujours aussi bien développée. Le personnage de Lori est, je trouve, plus développé au sein de la série télévisée et je le trouve beaucoup plus intéressant. L’actrice Sarah Wayne Callies y est pour quelque chose et il y a une très belle alchimie avec Andrew Lincoln toujours aussi touchant. J’ai une tendresse particulière pour la personnage d’Andrea, qui j'espère sera davantage creusé au sein de la saison 3 (au vu des comics, cela devrait s'avérer indispensable). Le couple formé par Glenn et Maggie est très attachant. Quant au personnage de Shane, il gagne en intensité et peut se révéler très inquiétant.

L’épisode final est l'un des meilleurs de la série et nous permet de découvrir un personnage dans les toutes dernières minutes qui se révélera être l'un des personnages principaux de la série. 

 

La saison 2 de The Walking Dead est pour moi une réussite. J’attendais chaque épisode avec une grande impatience et j’ai maintenant hâte de suivre la saison 3.

 

 

Repost 0
Published by Nana - dans Série
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories