Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 14:03

 

Date de sortie : 24 avril 2013

Réalisé par Shane Black

Avec Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow ...

Synopsis : Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

 

Allociné Note Presse : 3,1/5 ; Allociné Note Spectateurs : 4,2/5 (7824 notes)

 

 

Ma critique :  

A l’heure où le film cartonne dans le monde entier, qu’il se place dans les films au meilleur démarrage au box office et dont nous sommes certains qu'il atteindra la barre symbolique du milliard de dollars, il est grand temps de parler du film en lui-même. Enfin pas tout de suite, car le off autour du film est dès plus intéressant.

D’ici 2020, le premier marché du cinéma sera celui de la Chine et les producteurs du film l’ont très bien compris. En effet pour les chinois, il existe une autre version du film, 4 minutes plus longues, où les stars locales y font une brève apparition à coup de messages subliminaux pour divers produits… et la crainte d’un film purement commercial se fait bien sentir et surtout avec raison…

Se basant sur une histoire de Warren Ellis, où Tony Stark se battait en partie contre son problème avec l’alcool, cette partie a été édulcorée par des crises d’angoisses, pour un film se voulant être une introspection de son héros comme le dernier volet de Batman, mais foiré. Tony Stark est un des rares héros à ne pas vivre de son anonymat mais à assumer sa célébrité, or ici, c’est traité comme des gags pour de vieilles gloires des années 80, entre dédicaces improvisées pour mioches dans un fast food, rencontre d’un technicien tv qui se tatoue Tony Stark à son bras et se revendique sosie de ce dernier, et enfin pseudo amitié avec un gamin génie tout droit d’un journal de Mickey. Le but de tout ce superflu est la volonté d’humaniser à tout prix cet anti héros contemporain et d’en faire un modèle pour mioche, une espèce de Steve jobs excentrique, cool, qui peut être sympa. Tony Stark n’est pas un égocentrique qui gagne à être meilleur, c’est un p****** de dieu vivant, qui a le sens de la démesure, qui n’a pas de limite et qui peut tout avoir : femmes, voitures, gloire… On veut nous faire passer le Mandarin pour un tordu ridicule car il y a deux filles dans son lit, mais normalement ces deux filles doivent être dans le lit de Tony, comme c’est souvent mentionné dans le comics.

Dernièrement, les personnages qui ont pu bénéficier de cette démesure avec talent sont Henry VIII dans « les Tudors », Christian Troy dans « Nip/Tuck » et surtout Claude François dans « Cloclo ». On est bien loin du bonheur conformiste revendiqué par Tony dans ce troisième volet.

On assiste aussi à un sacré suicide artistique dans le film digne des derniers films de Night Shyamalan , avec le personnage du Mandarin, où comment on flingue un méchant en deux secondes chrono. On est à des années lumières du mal aimé Bane, où Nolan lui donne différentes dimensions des plus louables à ce bad guy.

Au niveau psychologie des personnages, il y a une sacrée carence, surtout avec le personnage de Hogan (interprété par Jon Favreau, réalisateur des premiers films de la saga), qui sera à l’origine de la vendetta d’Iron man.

Enfin, avec Shane Black aux manettes, le papa des « buddies movies » des années 80 et 90, relance ce genre dans le film de super héros, mais confirme mon idée pour ce genre de plus en plus désuet.

Une trilogie dans l’ensemble aseptisée et surtout paralysée par ses objectifs financiers, qui ne souffrira pas d’un bon reboot réellement décomplexé et sulfureux à l’instar de son héros.

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Ryo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories