Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 08:32

 

Batwoman est la nouvelle protectrice de Gotham City. Elle doit faire face à une secte d’illuminés connue sous le nom de Culte du Crime. La justicière solitaire aura-t-elle le dessus ou se mesure-t-elle à un ennemi trop puissant ?

 

Ma critique

 

Depuis 2009, un personnage qui a pu bénéficier d’un magnifique relaunch chez DC est sans conteste Batwoman. Sur une base classique, un Batman au féminin se dévoile un personnage vraiment original, réussi et haut en couleur.

Souvent annoncé comme le premier vrai personnage gay de comics pour y faire la publicité, la série se révèle bien plus que cela (et heureusement). Au risque de provoquer, je trouve l’esprit DC par rapport à celui de Marvel plus complexe et plus ambitieux, que se soit dans les comics et surtout dans la plupart de ses films. Dans son origine, sa genèse d’un personnage, ils sont vraiment les spécialistes dans ce travail, ils ont fait très forts et pourtant depuis un mois je dévore les « reboots » de Superman grâce à Urban comics.

Pour ce livre, on peut vraiment utiliser le qualificatif de « bel objet ». Ce tome est en deux parties. Dans la première partie, notre héroïne combat sa Némésis en la personne d’Alice, et enfin, la 2ème partie aborde davantage la partie origines de Batwoman avec des flashbacks efficaces et bien placés.

En la personne d’Alice, vilaine des plus réussies, où sa folie est bien retranscrite sous forme de joutes verbales sonnant presque comme de haiku, on y voit alors un parfait Joker féminin. Il est marrant de voir que finalement cet univers sombre peut désormais être féminin, cela apporte une vraie fraicheur et modernité. La transgression à cet univers est que Batman n’utilise pas d’armes à feu, or ici Batwoman, fille de deux militaires à quand elle, son petit flingue fétiche. La relation entre Batwoman et sa némesis est des plus réussies, via les différentes couches mythologiques que l’auteur Greg Ruka a su distiller tout le long de ce volume.

Au niveau de l’histoire, on est plus sur le pan mystique de la série, pas mon genre de prédilection et pourtant je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, aucun ventre mou.

Concernant l’aspect sulfureux, sur l’homosexualité de son personnage principal, je l’ai trouvé très bien exploité, bye bye les clichés et les préjugés et cela ouvre une magnifique brèche sur ce genre qui aime bien il faut avouer donner quelques leçons de morale.

Pour les dessins, J.H. Willaims III est un réel artiste, où la frontière entre comics et roman graphique n’a jamais été aussi mince.

 

Un premier tome étonnant, extrêmement bien construit, une référence à ce genre, une modernité salvatrice et pour couronner le tout : la naissance d'une nouvelle héroïne.

 

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Ryo - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories