Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 17:49

http://www.bedetheque.com/Couvertures/Couv_160904.jpg

Simon Pooni était un garçon comme les autres : il avait des amis à l’école et un certain talent pour le basket. Mais tout ceci appartient au passé, à un temps révolu où il pouvait encore se servir de ses jambes. Aujourd’hui, la sclérose en plaques le prive de toutes ces petites choses qu’il tenait pour acquises, ne lui laissant que la bande dessinée et le cinéma pour s’évader. Mais c’est sans compter sur l’arrivée de Superior dans sa vie.


Ma critique : http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.pnghttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/26684/gd/1200004157/Etoile.png


Beaucoup de geeks connaissent le talentueux Mark Millar pour ces travaux au vitriol dans le monde du comics : « Ultimates », « Kick ass » (un Spiderman sous acide), « Old man Logan » (je le répète le meilleur Wolverine de tout les temps). L’autre versant de ses œuvres est plus empreint de nostalgie et d’une sensibilité de geek liée à l’enfance, à l’exploration de l’extraordinaire comme il nous l’avait montré avec le très bon « 1985 ».

En utilisant à sa sauce le fameux boy-scout de DC Comics, Superman, il rend surtout un hommage à la culture jeunesse des années 80. Ceci n’est pas nouveau et devient même un genre en soi car l’année dernière, un autre grand auteur de la planète geek s’était attelé à la même tâche, J.J Abrams avec son très bon « Super 8 » hommage appuyé au cinéma de Spielberg de la décennie des habits en fluo. Il ne faut pas oublier que Superman a connu son âge d’or au cinéma dans les années 80 avec l’acteur Christopher Reeve qui finira malheureusement sa vie tétraplégique.

Ici le point de départ est un jeune héros qui face à la maladie est cloué au sol et deviendra via un vœu un superman, Superior, bref le film se rembobine pour les fans de l’homme d’acier. Dès lors les situations comiques sont dignes du film « Big », un enfant dans un corps adulte et qui surtout peut vraiment tout se permettre.

L’atout majeur de Mark Millar est qu’il décrit à merveille une pré-adolescence qui a plutôt un bon bagage de la culture pop et surtout déniée de toute la naïveté des gosses des eighties.

Côté dessin, j’ai eu un grand plaisir de retrouver Leinil Yu après sa performance sur « Secret invasion ». Après la lecture des quatre premiers chapitres, on a qu’une hâte, c’est de trouver en librairie le tome 2, mais d’ici là Millar nous aura déjà comblé (je l’espère) avec le retour de Kick ass.


Pari réussi pour un Mark Millar qui nous livre son ultime œuvre sur l’émerveillement comme Spielberg l’a effectué il y de cela trente ans avec E.T.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ryo - dans Comics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories