Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 19:34

 

Date de sortie cinéma : 25 août 2010

 

Réalisé par Lee Chang-Dong

Avec Yoon Jung-hee, David Lee, Kim Hira, …

 

Synopsis : Dans une petite ville de la province du Gyeonggi traversée par le fleuve Han, Mija vit avec son petit-fils, qui est collégien. C’est une femme excentrique, pleine de curiosité, qui aime soigner son apparence, arborant des chapeaux à motifs floraux et des tenues aux couleurs vives. Le hasard l’amène à suivre des cours de poésie à la maison de la culture de son quartier et, pour la première fois dans sa vie, à écrire un poème.

Elle cherche la beauté dans son environnement habituel auquel elle n’a pas prêté une attention particulière jusque-là. Elle a l’impression de découvrir pour la première fois les choses qu’elle a toujours vues, et cela la stimule. Cependant, survient un événement inattendu qui lui fait réaliser que la vie n’est pas aussi belle qu’elle le pensait.

 

Allociné Note Presse : 4,2/5 ; Allociné Note Spectateurs : 3,6/5 (207 notes)

 

Ma critique : nullnullnullnull

 

Ce film a reçu le prix du meilleur scénario au festival de Cannes, alors mérité ou pas mérité ?

 

Réponse : plutôt mérité car déjà il respecte l’ambition du film sur la poésie en distillant avec parcimonie des moments de grâce et surtout en montrant la déshumanisation de nos sociétés occidentales.

En partant du postulat que le personnage est montré comme une « mamie zazin » tendrement à l’ouest, on voit rapidement l’autre reflet du miroir : la véritable dingue ... c’est notre société consumériste, où la morale disparait et tout ce qui reste c’est l’offre/la demande et l’argent. Rarement j’ai vu un film démontrer avec autant d’intelligence et de sobriété la déliquescence morale d’aujourd’hui où les gens sont inertes, autistes, lâches et cruels.

Le film qui m’a fait le même effet est le très beau « 4 mois, 3 semaines et 2 jours » où une nouvelle fois l’héroïne se retrouve dans un huit clos grandeur nature qui subit la faiblesse et le venin des autres.

Le film, tout en contraste entre son héroïne et les autres personnages, délivre un très beau message sur la vie où la poésie signifie ouvrir son âme et voir les choses autrement, avec une certaine grâce...

 

Sans doute le portrait de femme cinématographique de l’année avec une très grande actrice, Yoon Jung-hee.

 

[« 4 mois, 3 semaines et 2 jours » + pamphlet consumériste + poésie = Poetry

Partager cet article

Repost 0
Published by Ryo - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories