Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 16:24

http://polars.pourpres.net/img/uploads/le_briseur_d_ames.jpg

 

 

Broché : 300 pages

Editeur : Archipel (7 Mars 2012)

Collection : Suspense

 

Quelques mots sur l'auteur : Né en 1971 à Berlin, où il réside, Sebastian Fitzek est le nouveau prodige allemand du suspense psychologique. Thérapie, son premier roman, a été un succès de bouche à oreille en Allemagne et dans les vingt-quatre pays où il a été traduit. Il est également l'auteur de Ne les crois pas ! et de Tu ne te souviendras pas (L'Archipel, 2009 et 2010).

 

Quatrième de couverture : Un psychopathe sévit dans les environs de Berlin. Lorsque la police retrouve ses victimes, ces dernières sont vivantes, n'ont subi aucun sévice, mais se trouvent prostrées dans un état végétatif, psychologiquement anéanties, comme privées de conscience...
D'où le surnom que lui a donné la presse : le briseur d'âmes. Quelles tortures mentales a-t-il infligé à ses proies ? Et pourquoi laisse-t-il dans leur main une phrase énigmatique ?
Caspar, un amnésique d'une quarantaine d'années interné dans une clinique psychiatrique de luxe, n'aurait jamais imaginé croiser le chemin du psychopathe.
Et pourtant, en cette veille de Noël, alors qu'au-dehors une tempête de neige fait rage, lui, le personnel médical et quelques patients se retrouvent enfermés dans la clinique, coupés du monde... avec le briseur d'âmes. Et, cette fois, il tue !

 

Ma critique : http://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.pnghttp://pownaruto.p.o.pic.centerblog.net/93ueotfl.png

 

Je découvre Sébastian Fitzek par l'intermédiaire du ce roman « Le briseur d'âmes ». J'ai lu de nombreuses critiques qui vantaient le climat particulier dans lequel l'auteur parvenait à nous plonger. De plus, aimant les romans à suspens, je ne pouvais que me laisser tenter par cette histoire. La quatrième de couverture annonce en effet un thriller psychologique dans un hôpital psychiatrique de Berlin.

A vrai dire, j'ai eu beaucoup de difficultés à entrer dans l'histoire. J'ai été véritablement captivée à la moitié du livre. Je ne parvenais pas à comprendre où l'auteur voulait nous emmener et j'étais un peu perdue dans les histoires qui s’entremêlaient : l'expérience d'un professeur et la tentative de survie des patients et agents de l'hôpital.

De plus, je ne parvenais pas à m'attacher au personnage principal : Caspar, qui en voulant sauver la psychiatre, le Dr Sophia Dorn, prit pour cible par Jonathan Bruck, un psychopathe apparemment prêt à tout, retrouve peu à peu la mémoire.

Par contre, quand la fuite des personnages commence (à partir du moment où ils s'enferment dans la bibliothèque), je trouve que l'histoire prend une tournure beaucoup plus intéressante. Le point fort du livre étant son suspens implacable, je ne vais évidemment rien révéler de l'intrigue.

Je souhaiterai juste souligner une fin surprenante et la pertinence du jeu des énigmes dans lequel nous plonge Sébastian Fitzek. Voici un petit exemple pour vous donner une idée... Combien de « F » apercevez-vous dans ce passage ?

FINISHED FILES ARE THE RESULT OF YEARS OF SCIENTIFIC STUDY CIMBINED WITH THE EXPERIENCE OF YEARS.

Sans vous révéler la réponse, cela est plus complexe qu'il n'y paraît. Je me suis d'ailleurs complètement trompée...

Concernant le style de l'auteur, plus l'histoire se développe, plus j'ai trouvé cette écriture bien particulière concise et fluide.

 

« Le briseur d'âmes » est un huit-clos bien ficelé et doté d'un suspens imparable.

 

Extrait du roman :

 

Dès que le fuyard disparut dans la neige et l'obscurité, tout s’accéléra. Et, pour la première fois, un souvenir concret fut happé dans les filets que constituait la mémoire défaillante de Caspar. Il connaissait l'homme qui venait de sauter par la fenêtre. Son visage lui était aussi familier que l'odeur du papier brûlé qui envahissait ses narines. Il avait déjà vu Jonathan Bruck à de nombreuses reprises. Et même quelques minutes auparavant, juste avant que Linus le réveille. Nuit après nuit, dans ses cauchemars, il voyait sa photo brûler sur le siège passager.

-Qu'est-ce qu'il se passe ? Demanda-t-il à Linus, penché par la fenêtre. Le musicien tremblait-il de peur ou de froid ? Difficile à dire.

-Sophuétient.

Toujours la même réponse, mais aucune trace de la psychiatre. […]

Caspar mit un certain temps à comprendre. En entrant dans la chambre, il n'avait pas entendu le robinet de la salle de bains couler. Le clapotis sourd et irrégulier venait de lui parvenir de derrière la porte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nana - dans Roman
commenter cet article

commentaires

dasola 30/04/2013 18:21

Rebonsoir, et bien moi, j'ai été très déçue par ce roman que j'ai eu du mal à terminer. Je ne pense pas lire d'autres Sébastien Fitzek http://dasola.canalblog.com/archives/2013/01/13/26128861.html Bonne soirée.

Nana 02/05/2013 19:52

Apparemment ce n'est pas son meilleur roman. Pour ma part, j'ai eu des difficultés à entrer dans le roman puis je me suis habituée au style de l'auteur pour ensuite l'apprécier.

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories