Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 18:14

 

Poche : 299 pages

Editeur : Pocket (10 Septembre 2009)

Collection : Policier/Thriller

Quatrième de couverture : Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le frire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...

 

Ma critique :

 

Malgré ma petite forme actuelle (angine carabinée), je ne pouvais pas ne pas écrire sur ce roman dévoré en quelques heures.

Karine Giebel m’avait déjà épatée avec son roman « Juste une ombre » qui m’avait littéralement scotchée du début à la fin et je retrouve ce même plaisir de lecture avec ce livre intitulé « Les morsures de l’ombre ».

Vous pouvez lire sans crainte cet article, je ne révélerai rien qui pourrait gâcher votre plaisir.

Ce roman est dans la même veine que « Juste une ombre » : oppressant, captivant et éprouvant. L’auteur nous plonge dans l’histoire de ce flic dès les premières lignes et on retient notre souffle jusqu’aux derniers mots du roman.

On y suit donc l’histoire de  Benoît, un flic charismatique, sûr de lui et infidèle qui se retrouve enfermé dans une cave avec comme bourreau une jolie jeune femme du nom de Lydia. Il va chercher à s'enfuir mais également à découvrir pour quelles raisons cette jeune femme s’en prend si cruellement à lui.

Karine Giebel a le don de nous immerger totalement dans l’atmosphère de ses romans et elle nous prouve, une nouvelle fois, sa maitrise parfaite des grandes lignes du « thriller phychologique ».

 

Découvrez sans tarder Karine Giebel et en particulier ce roman « Les morsures de l’ombre », un excellent huis-clos qui marquera votre esprit pendant de longues journées.
 

Extrait du roman :

Comme une gueule de bois, un lendemain de cuite. Sauf qu'il peine à se souvenir de la veille... Neurones en vrac.
Enfin, ses yeux s'ouvrent complètement. Il réalise qu'il gît par terre, à même un béton sale. Un mélange d'effluves importune ses poumons; peinture, détergent, grésil, essence ? Désagréable, surtout de bon matin ! Mais est-ce seulement le matin ?
Ça sent pas comme ça chez moi, d'habitude...
Première certitude : je ne suis pas dans ma piaule.
Mais où, alors ?
Ses paupières aspirent à se refermer. Il lutte, de toutes ses forces.
Au plafond, une peinture blanche qui s'effrite.
À gauche, un mur en béton brut lui aussi; avec un renfoncement assez obscur au beau milieu où il croit distinguer une vasque en porcelaine blanche...
En face, un soupirail paré d'un quadrillage en fer rouillé; juste derrière, une impression de soleil timide. La seule et unique lumière vient de là.
Il tourne la tête sur la droite, déclenchant une douleur assassine dans ses cervicales. Et là, il aperçoit...
Les barreaux.
Il tente de se lever. Ça tangue, ça chavire. À quatre pattes d'abord, puis à genoux; et enfin, debout. Tour d'horizon rapide : il ne reconnaît rien.
Il s'essaie à quelques pas, se heurte aux tiges métalliques qui le cernent, essaie d'ouvrir la grille. Il s'acharne sur la poignée de la porte avec une énergie d'avorton et des gestes d'ivrogne. Peine perdue. Enfermé.
Son coeur s'extirpe lentement de la léthargie. Commence à battre fort. Très fort.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nana - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories