Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 17:45

 

Perdus dans le Monde des Limbes et confrontés à une menace terrifiante, cinq enfants vont devoir apprendre à se battre… Seuls.

 

Ma critique :

 

La saison des blockbusters de la bd a officiellement commencé pendant cette période de fêtes, et donc tous les grands éditeurs sortent le nouvel opus de leurs grandes séries.Comme l’année dernière, l’éditeur va afficher des chiffres de ventes dingues, le lecteur sera aux anges et leur porte monnaie va saigner…

En même temps que le tome 3 de « Zombillenium » et en attendant le tome 9 de » Lady.sS», Dupuis nous offre la 8ème aventure de Seuls que j’ai dévoré le jour de sa sortie.

Je vais commencer par une sorte d’aveu, les romans « jeunesse/ado » ce n’est vraiment pas mon truc, les sagas de type « Harry Potter », « Hunger games » ou encore « Twilight » me sont passées par-dessus. Je pense aussi que le catalogue Dupuis est en forte déclinaison et fait plutôt dans la bd à papa voir à grand père, mais voilà ils ont la licence « Seuls ».

C’est vraiment à mes yeux leur série phare, qui a le mérite d’être de genre, populaire, intergénérationnel le et de grande qualité.

Depuis quelques tomes, le mystère a commencé à s’atténuer, et on comprend que l’on est dans un concept similaire à la fin de la série Lost et paradoxalement à ce que l’on pourrait croire, cela ouvre plein de portes  des plus intéressantes.

On retrouve nos amis en mauvaise position, prisonniers d’un clan où ils devront participer à des jeux extrêmes pour gagner une liberté des plus relatives. Alors oui ça ressemble à du « Battle royale » ou encore à « Hunger games », où l’on dénonce cette doctrine libérale qui est un mix odieux entre l’individualisme et « The Show Must Go On ».

J’ai été parfois un peu gêné de voir cette série à succès qu’est « seuls » surfer sur la vague du moment , mais sur ce terrain, ils arrivent à sortir leur épingle du jeu. Les jeux sont originaux et puis les rapports entre personnage sont bons, certains se rapprochent. Ils osent sortir des vannes entre eux et le tout fait que l’on s’attache toujours davantage à ces personnages.

Il est difficile de créer un héros, souvent il se fait piquer la vedette par le méchant, comme dernièrement Thor, mais créer un héros torturé pré-ado en la personne de Dodji, c’est un véritable miracle. Donc je lance un appel à une figurine Dodji…..

Une fois de plus, on retrouve l’ambiguïté des rapports entre les enfants dans un monde sans adulte, et on retrouve toujours la petite planche sur la théorie de la mythologie.

« Seuls », bref une fois de plus c’est un exemple de maîtrise.

 

Un grand tome, un petit miracle de Dupuis, et surtout un grand merci aux auteurs  Gazzotti et Vehlmann.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chez Nana et Ryo
  • Le blog de chez Nana et Ryo
  • : Bienvenue dans l'univers de deux petits Geeks passionnés par le cinéma, les séries télé, les jeux vidéos ou encore les livres.
  • Contact

Séries en cours de Nana

Esprits criminels (S9) ; Gossip Girl (S4) ; Grey's Anatomy (S10) ; Blacklist (S1) ; The Big C (S3)

Séries en cours de Ryo

Arrow (S2) ; House of Cards (S2)

Système de notation

1 Luma : Mauvais / 2 Luma : Moyen / 3 Luma : Bien / 4 Luma : Très bien / 5 Luma : Excellent

Catégories